kaya

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'savoir'

GREGORY

Posté : 22 août, 2014 @ 12:57 dans savoir | 16 commentaires »

tu as vraiment été formidable!

j’étais totalement désemparé.

tu m’as rendu un grand service, et avec tellement de gentillesse!

avec toi, j’ai trouvé l’amour et la tendresse dont j’avais besoin!

c’est si important d’avoir quelqu’un à qui parler dans ce genre de situation.

ah, c’est sur cela n’a pas du être très gai tous les jours, j’ai même pensé t’importuné avec tout cela, mais tu m’as soutenu bien plus que je ne l’espérais!

je t’en suis d’autant plus reconnaissant, à toi qui m’as ouvert ta porte, je ne l’oubirais jamais!

 

SARAÏ

direct

Posté : 2 décembre, 2011 @ 8:18 dans poèmes, savoir | 20 commentaires »

 

Frères humains qui après nous vivez,
N’ayez les cœurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.
Vous nous voyez ci attachés cinq, six :
Quant à la chair, que trop avons nourrie,
Elle est piéça dévorée et pourrie,
Et nous, les os, devenons cendre et poudre.
De notre mal personne ne s’en rie ;
Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre !

Si frères vous clamons, pas n’en devez
Avoir dédain, quoique fûmes occis
Par justice. Toutefois vous savez
Que tous hommes n’ont pas bon sens rassis ;
Excusez-nous, puisque sommes transis,
Envers le fils de la Vierge Marie,
Que sa grâce ne soit pour nous tarie,
Nous préservant de l’infernale foudre.
Nous sommes morts, âme ne nous haie,
Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre !

                                                                JK

mensonge ou vérité?

Posté : 1 septembre, 2011 @ 12:24 dans poèmes, savoir | 16 commentaires »

Je parle à tort et à travers.
Je parle à travers et à tort
Et je chanterai vif ou mort
En rouge, en noir, en prose, en vers.

 

C’est pour chasser le vol des mouches
Ou bien, c’est pour mieux vous mentir
Et mettre un bâillon sur la bouche
D’un silence qui va tout dire.

                                                           jk 

A ouais c’est ça !

Posté : 1 septembre, 2011 @ 12:19 dans amour, poèmes, savoir | 18 commentaires »

Mille travaux, mille douleurs mordantes,
Si en pleurant j’ai mon temps consumé,

Las !que mon nom n’en soit par vous blâmé.
Si j’ai failli, les peines sont présentes.
N’aigrissez point leurs pointes violentes ;
Mais estimez qu’Amour, à point nommé,

Sans votre ardeur d’une SARAÏ excuser,
Sans la beauté d’Adonis accuser,
Pourra, si elle veut, plus vous rendre amoureux

En ayant moins que moi d’occasion,
Et plus d’étrange et forte passion.
Et gardez-vous d’être plus malheureuses

                                                             SARAÏ

1234
 

classiquelitte |
martinelivres |
Au seuil de ma porte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La grande montagne invisible
| lire et faire lire en gironde
| Petite littérature intimiste